27 novembre 2018

COMMENT FINANCER LA DETTE PUBLIQUE SANS SE SOUMETTRE AUX MARCHES

  (article de 2012, repris partiellement dans L'Humanité dimanche n° 303 du 15 au 21 mars 2012. Il serait à actualiser)    Sortir de la quadrature du cercle   L’Union européenne s’est prise à son propre piège. De mois en mois, de sommet en sommet dans la zone euro, de négociation en négociation entre Sarkozy et Merkel, on n’a cessé d’inventer et de compliquer les dispositifs pour « rassurer les marchés » et résoudre le problème des dettes souveraines. Sans y parvenir jusqu’à présent. S’il faut... [Lire la suite]
21 novembre 2018

LES PEUPLES, LES NATIONS ET L'UNION EUROPEENNE

(Conférence à Marseille, 2014)   L’Union européenne est une combinaison instable entre un système intergouvernemental (Le Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, les Conseils des ministres) et un système d’orientation fédéraliste (Le Parlement européen, la Cour de justice, la Commission). Il en va de même sur le plan économique : on y trouve des structures carrément fédérales (un marché unique, avec libre circulation des marchandises, des capitaux et des travailleurs, une monnaie unique pour la zone euro avec une... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 novembre 2017

ALLONS PLUS LOIN DANS LE DEBAT SUR L'UNION EUROPEENNE

  Ce débat est crucial. Pour aller vite, partons de quelques constats : - L’orientation de l’UE ait été depuis le départ d’inspiration néo-libérale. Cela été amplement démontré. notamment dans l’excellent livre de François Denord et Antoine Schwartz L’Europe sociale n’aura pas lieu (Raisons d’agir, 2009). Sur le plan institutionnel on pourrait dire qu’elle réalise le rêve de Friedrich Hayek, l’un des papes du néo-libéralisme, celui d’un despotisme éclairé. Sur le plan économique, elle correspond très exactement à... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2017

CONSIDERATIONS SUR LA STRATEGIE PLAN A/PLAN B

Les propositions de la France insoumise pour changer l’Union européenne se sont beaucoup affinées, en sorte qu’on peut les examiner en détail et mieux discuter de la stratégie qui serait mise en oeuvre. Pour mémoire, elles partent du constat que l’Union n’est en fait qu’une désunion, qu’elle ne survit économiquement qu’en violant elle-même certaines de ses règles (la BCE outrepasse les fonctions de son statut), que sa désagrégation politique est déjà largement avancée, et qu’elle mènera finalement au désastre, sous l’effet de ses... [Lire la suite]
09 août 2016

L'EUROPE PEUT-ELLE CHANGER?

Le Brexit a été un coup de tonnerre dans un ciel qui n’était déjà plus serein. Voilà que l’Union européenne n’apparaissait plus nécessaire, ni désirable, dans la deuxième puissance économique de cette Union, la détentrice d’un siège au Conseil de sécurité, d’un arsenal nucléaire et d’un puissant appareil militaire. Il y aurait eu de quoi faire réfléchir les eurocrates et même les pousser à une révision déchirante de leurs certitudes. Il est intéressant de voir comment ils ont réagi et combien sont encore peu nombreux les responsables... [Lire la suite]
26 juillet 2015

Après le coup d'Etat perpétré contre le peuple grec, quelques leçons à en tirer

Après le coup d’Etat perpetre contre le peuple grec,  quelques leçons à en tirer                                                                           Ce qui vient ... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 17:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2014

LES PEUPLES, LES NATIONS ET L'UNION EUROPEENNE

  L’Union européenne est une combinaison instable entre un système intergouvernemental (Le Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, les Conseils des ministres) et un système d’orientation fédéraliste (Le Parlement européen, la Cour de justice, la Commission). Il en va de même sur le plan économique : on y trouve des structures carrément fédérales (un marché unique, avec libre circulation des marchandises, des capitaux et des travailleurs, une monnaie unique pour la zone euro avec une Banque centrale, une montagne de... [Lire la suite]
14 juin 2014

POURQUOI LE FRONT DE GAUCHE N'A PAS CONVAINCU AUX ELECTIONS EUROPEENES

      Il n’y a pas de grand mystère, selon moi, autour du mauvais résultat électoral du Front de gauche. La raison principale en est qu’il n’a pas mis au centre de son discours la question des institutions politiques européennes ni su définir les contours de cette autre Europe qu’il disait appeler de ses vœux. 1° Il aurait fallu expliquer, sans complexes, que la dite construction européenne était une machine à déposséder les peuples de leur pouvoir, conçue de longue date pour cela, dans le plus pur esprit... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2014

Sur les institutions politiques européennes

ARGUMENTS CONTRE UNE « UNION POLITIQUE DE L’EURO »     0n a pu lire, ces temps derniers, sous des signatures collectives, des articles proposant une réforme des institutions politiques pour la zone euro[1]. On pourrait dire : Enfin !, car de telles propositions ne sont pas légion, du moins en France. Elles méritent donc qu’on s’y arrête. Il ne s’agit pas du tout de ce « gouvernement économique » réclamé par François Hollande et divers autres dirigeants socialistes, qui ne serait qu’un... [Lire la suite]
15 octobre 2013

SUR LES STRATEGIES DE RUPTURE

Réflexions sur les stratégies de rupture  avec l’Union européenne telle qu’elle est       Je ferai d’abord un petit tour d’horizon des propositions de rupture, de la plus radicale à la plus progressive, tout en évaluant leurs chances de succès.   Les propositions de rupture   1° La proposition Nikonoff de sortie unilatérale de l’euro et de l’Union (alors que le FN propose une sortie « progressive et groupée »). Elle suppose un gouvernement résolu (en 2017 ?), révolutionnaire... [Lire la suite]