22 novembre 2018

L'ENIGME DE L'ART

Sur un livre de Yvon Quiniou   Un livre récent d’Yvon Quiniou[1], aussi rigoureux que subtil, et appuyé sur une connaissance sans faille des auteurs, est construit autour de cette énigme : pourquoi l’art nous paraît-il porteur de vérité (ce qu’assureront, en philosophie, des penseurs comme Bergson et Heidegger), et pourquoi cette vérité se dévoilerait-t-elle à travers le sentiment de la beauté ? C’est d’abord à démonter cette double illusion que s’attache Quiniou, et c’est ce qui fait le côté passionnant de son livre,... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2018

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE IMPOSE LA PLANIFICATION

     En ce début de XX1° siècle, il n’est plus possible de se voiler la face ni de minimiser les périls : l’équilibre écologique de la planète n’est plus très loin du seuil de rupture. Les trois grands dangers sont connus : la pollution, qui perturbe les écosystèmes, y compris la santé et la reproduction humaines, la réduction de la biodiversité, qui réduit notamment les sources de l’alimentation, le changement climatique enfin, qui commence à bouleverser la géographie et les habitats humains. Ces trois... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2018

LA CHINE FACE A LA CONTRAINTE ECOLOGIQUE

    Les dirigeants chinois pensent dans le temps long. On peut dire d’ailleurs que c’est là une tradition. L’Empire céleste se voyait éternel, et les dynasties chinoises furent plus solides que les royautés occidentales, car le mode de production n’était ni féodal ni absolutiste, mais étatique. Certaines ont duré des siècles. Aujourd’hui la « première phase du socialisme » est dite pouvoir durer 100 ans ou plus, avant de passer à une seconde phase. Le problème est que, désormais, le temps est compté par l’urgence... [Lire la suite]
Posté par tony-andreani à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2018

hEURS ET MALHEURS DE L'AUTOGESTION

  Qu’est-il arrivé à l’autogestion, qui fut le thème porteur de toutes les aspirations nées du choc idéologique et politique de Mai 1968 et un slogan commun à tous les partis et syndicats de gauche dans les années 70, qui les voient s’y rallier les uns après les autres (tout en lui donnant des contenus très différents) ? “Dernière utopie ”, disait-on volontiers hier. Mais voilà que l’utopie renaît, que beaucoup s’en réjouissent, et que ce qui s’appelle le “ mouvement altermondialiste ” semble bien en être une... [Lire la suite]